Elles se languissaient depuis des mois, recroquevillées, presque lyophilisées, les plantes pour certaines même agonisaient.

La pluie n'était pour les fleurs annuelles qu'un très lointain souvenir d'enfance. Elles n'ont pratiquement pas su ce que c'était, sinon ce qu'elles ont  pu en entendre dire par leurs voisines, bisannuelles et vivaces.

Et là,  depuis hier ...  LA PLUIE EST LA !!!!   elle tombe doucement mais en continue, une bonne pluie qui mouille, une qui s'infiltre tranquillement et va abreuver les racines profondes, une qui ira frénétiquement nourrir les nappes. Loin de sa cousine l'indomptable, celle qui dévale les pentes, arrache terre et cailloux, inonde les quartiers et noie même les bateaux.

 

Pluie Porte

Bienvenue à toi et merci pour tes bienfaits ! 

OK, mais ne tape pas l'incruste quand même !!!